L'heure du grignotage est arrivée !

Il y a fatidiquement un moment dans la journée où l'on est sujet au grignotage. C'est plus fort que nous, même si notre journée a été parfaitement équilibrée, il faut qu'on s'empare de ce paquet de gâteau ! On vous explique pourquoi et comment y remédier !



Vous pensez être un as de l'équilibre alimentaire ? La preuve, vous gérez parfaitement bien....jusqu'à 18h. Pourtant, jusque là, vos repas étaient parfaits : le petit-déjeuner était équilibré et gourmand, votre déjeuner contenait tout ce qu'il fallait en protéines, féculents et lipides..Vous vous êtes autorisé une collation saine dans l'après-midi et pourtant, patatra ! Une fois rentré-e du travail ou de l'école, vous avez envie de vous jeter sur n'importe quel aliment réconfortant, donc gras et/ou sucré, car il faut bien le dire, on a jamais vu de carotte nous faire un câlin ou une tranche de jambon nous faire rire !

Alors, est-ce que le grignotage le soir serait une fatalité ? Une étude américaine pense que oui. L'université de Brigham Young a démontré que notre cerveau réagit moins à la nourriture le soir que le midi, ce qui nous rend insatiable vis à vis de la nourriture et nous pousse à consommer plus. Inutile donc de penser qu'une poignée d'amande ou, allez, soyons fou, quelques biscuits secs suffiront à faire taire la petite voie qui hurle famine dans notre cerveau...que l'on en consomme 5 ou tout le paquet, rien ne fera taire cette voix. Flippant non ?

Mais vous n'êtes pas seul : 61% de la population grignote de manière ponctuelle ou récurrente. Nous n'allons pas vous donner des conseils sur comment grignoter le plus sainement possible, comme vous êtes un expert de la nutrition, vous connaissez toutes ces astuces : boire un grand verre d'eau ou de thé vert, veiller à manger suffisamment de protéines et de féculents dans la journée (les sucres lents délivrent de l’énergie lentement ce qui permet de retarder le repas suivant), conserver les aliments plaisir pour éviter la frustration, prendre le temps de manger, miser sur des supers aliments (comme le konjac, la gomme de guar, de caroube, graines de chia), éliminer les aliments tentants de ses placards, s'occuper l'esprit (prendre soin de soi, appeler un ami, chanter, danser, faire du sport, tricoter...), se brosser les dents, manger des aliments sains (crudités, pomme, yaourt..) etc...



Non, voici quelques astuces pour gérer cette pulsion en amont :





L'envie de grignoter vers 18h peut résulter de plusieurs facteurs.





Le stress : Votre journée a été éreintante, votre chef vous a encore une fois chargé de travail, votre collègue a été de mauvaise humeur, vous retrouvez la maison en bazar alors qu'elle était rangée encore ce matin, les enfants crient entre joie de vous revoir et disputes fraternelles habituelles, devoirs à faire, bain à donner, il y a le repas à préparer et vous n'en avez pas franchement envie...Bref, vous auriez bien besoin d'un petit remontant comme un bon gros morceau de chocolat ou pourquoi pas un petit paquet de chips.

Le cortisol est l'hormone du stress et augmente quand on est stressé. Pour se défendre, notre cerveau fait alors appel a des aliments qui vont nous réconforter immédiatement, tel le chocolat, plein d'endorphines, l'hormone du bien-être.

La solution : en quittant le travail, offrez vous un moment rien qu'à vous pour souffler. Dans notre société, le temps est compté, mais prenez quelques instants rien que pour vous : ce peut être en descendant un arrêt de metro ou de bus avant votre domicile, faire le tour du pâté de maison si vous rentrez en voiture. Bref, prenez 5, 10 voir 15 minutes pour SOUFFLER. Prenez de grandes inspirations et expirer lentement...Il y a beaucoup de podcasts d'exercices de relaxation sur internet, n'hésitez pas à partager vos préférés en commentaires.



La frustration : Au dessert du midi, vous avez eu envie d'être raisonnable et plutôt que de prendre la tarte aux fruits du self, vous avez pris une pomme. En soi, c'est bien, mais si quelques heures plus tard vous mangez deux fois l'équivalent calorique de cette tarte, vous n'aurez rien gagné, au contraire. Alors de temps en temps, faites-vous plaisir ! Et puis, il vaut mieux un dessert riche le midi que vous aurez tout le temps d'éliminer, plutôt qu'un grignotage tout aussi riche le soir juste avant de se coucher...non ?



D'une carence. Peut-être avez vous déjà entendu, si vous étiez enceinte, que les envies de grossesses sont en fait un signe de carence ? Une envie de viande serait due à un manque de fer, etc...Il peut en être de même également dans votre vie de tous les jours.

Si vous avez envie de manger un aliment gras, vous manquez certainement de calcium (que vous retrouverez dans les brocolis, fromages, sésame..)

Si vous avez envie de sucre, vous manquez certainement de magnesium (les noix, le raisin, le sarrasin ou l'Hepar sont vos alliés)

Si vous avez envie de salé, peut être un manque de chlorure (grignotez alors quelques noix, un produit laitier ou du poisson)

Si vous avez envie de friture, vous manquez certainement de carbone (les fruits secs sont vos amis)



La faim, tout simplement. Peut-être que ce serait le moment d'introduire une collation l’après-midi si vous n'en aviez pas jusque là ? La collation de l'après-midi n'est pas juste l'opportunité de se faire plaisir, mais c'est aussi un repas à part entière tout comme la collation du matin si VOUS l'estimez nécessaire.

Il a été démontré que 5/6 petits repas répartis dans la journée sont plus efficace en terme d'équilibre alimentaire que 3 repas et des petits grignotages par ci par là.



La solitude. Si vous mangez seul le midi, vous êtes peut-être tenté de manger devant un écran (téléphone ou télé) pour ne pas vous ennuyer. Grossière erreur. Ce faisant, vous n'envoyez pas le bon message à votre cerveau qui, trop captivé par les écrans, n'analysera pas ce que vous mangez...vous risquez ainsi de manger trop...pour rien !

Si vous n'avez pas un collègue sous la main, préférez un livre ou un journal. Et surtout prenez bien le temps de manger : l'astuce de poser ses couverts entre chaque bouchée a fait ses preuves.



Dérèglement de votre horloge interne. N'attendez pas d'avoir faim pour grignoter, vous risqueriez de vous jeter sur le premier aliment venu. Essayez d'instaurer une intervalle de 4h entre chaque repas (votre organisme ne synthétisera alors plus autant d'insuline, ce qui évitera les fameux pics)



Cette petite pensée qui s’immisçait doucement (ou même brutalement) dans votre esprit « Je mangerai bien quelque chose » ne sera vite plus qu'une histoire ancienne...Il en sera de même pour cette envie de grignoter à 22h devant la télé alors que votre repas a été copieux:)



N'hésitez pas à partagez vos astuces et vos remarques en commentaire !


















Cette article vous a plu? N'hésitez pas à vous inscrire pour découvrir toutes nos astuces et conseils personnalisés pour vous aider dans votre équilibre alimentaire:
Marie

Je grignote énormément le soir vers 22h, j'ai compris en lisant votre article que je ne mangeais peut être pas assez le soir... J'ai donc rajouter un peu de féculents et légumes et même devant la télé, je ressens déjà moins le besoin de grignoter. L'envie c'est autre chose, mais je pense qu'avec le temps j'arriverai mieux à gérer. Merci pour cet article très instructif !

Le 02-02-2020 à 00:54:22
Mailys

Je suis une grande grignoteuse, je grignote par ennuie, par solitude, par stresse, par frustration. Je mange toutes mes émotions négatives. Ce qui m’aide en ce moment c’est de faire plus de sport dans l’après midi (1h sans grignotage ?), bricoler avec ma fille (m’occuper en gros) dormir plus car quand je suis fatiguée je mange, écouter des podcasts sur le bien être comme « change ma vie » ou « une vie plus saine et sereine » avec Chloé bloom. On fait aussi plus d’activité le soir avec mon chéri comme aller boire un café au centre commercial quand il fait froid ou au parc quand il fait beau.

Le 01-02-2020 à 10:04:32
Charline

J'aime beaucoup l'appli Namatata pour méditer :)

Le 29-01-2020 à 15:08:32
Sylvie

C'est vrai ce que vous dites, je grignotte plus après une sale journée, je vais tenter d'agir dessus alors.. Peut être en prenant des cours de yoga je sais pas

Le 29-01-2020 à 09:07:56

Commenter cet article

Parce que, objectivement, c'est quand même le plus génial de tous les articles que vous ayez pu lire