J'arrête de fumer...comment faire pour ne pas prendre du poids ?

  A force de brûler les papilles gustatives, la fumée nous rend complètement insensible à la nourriture   Mais bien pire, l’arrêt de celle-ci nous ferait grossir, mais savez-vous pourquoi? Et comment éviter la catastrophe?





La cigarette, la clope, le tabac c’est hyper bon…… Enfin seulement quand on est fumeur car en réalité on perd toute saveur des aliments… à force de brûler les papilles gustatives, la fumée nous rend complètement insensible à la nourriture   Mais bien pire, l’arrêt de celle-ci nous ferait grossir, mais savez-vous pourquoi? Et comment éviter la catastrophe?





 La minute confession de Chef Julien : On commence souvent la clope pour s’intégrer à un groupe  et malheureusement j’ai commencé très trop… J’ai été très gros fumeur et il y a 12 ans j'ai réalisé ma grosse consommation: je suis arrivé à diminuer sans pouvoir réellement m’arrêter  en disant des phrases du type: « je suis un fumeur occasionnel car j’aime le goût d’une bonne cigarette » ou encore « je fume maximum 5 clopes par jour, je peux m’arrêter quand je veux »….. Même si je pouvais effectivement ne fumer qu’en soirée des fois après des jours (voir semaines!) sans tabac .Bref, j’étais fumeur.

Et vous savez pourquoi je sais que je ne suis plus fumeur? J’ai réessayé de fumer une taf et le verdict a été sans appel: « Quelle horreur! Comment j’ai pu fumer ça pendant 20 ans » me suis-je exclamé!  Alors oui pendant une soirée bien arrosée où tout le monde autour de moi fume, j’ai encore quelques démons qui me hantent mais j’arrive facilement à les surmonter maintenant que j’ai conscience du goût infecte que laisse la fumée dans la bouche et le nez.


Quand on envisage d’arrêter de fumer, on se dit tous: « Je décide de m’arrêter mais j’ai peur de prendre des kilos ».

Pour vous rassurer, tout le monde ne se met pas à grossir telle une baleine à l’arrêt de la cigarette. Néanmoins, il est possible que vous passiez par les différentes étapes par lesquelles je suis passé et que je vais vous énumérer ci-dessous.





Le coupe-faim:

Il a été démontré dans plusieurs études que la cigarette coupait l’appétit. Il est donc naturel qu’à l’arrêt de celle-ci, nous nous transformions en estomac sur pattes! Il faut donc être malin et anticiper avant de s’arrêter: Videz vos placards et faites l’inventaire.



Retirez toutes les cochonneries (bonbons, barres chocolatées, chocolats, chips…) et munissez-vous d’aliment coupe-faim, c’est-à-dire tous les aliments riches en protéines (amandes, cacahuètes, pistache, noix…). En effet, la protéine est le nutriment le plus rassasiant dans la durée mais attention à ne pas abuser des fruits secs tout de même car ils sont aussi très gras. Vous pouvez également manger de la charcuterie maigre, de la viande ou du poisson, sans en abuser, ils seront tout aussi rassasiant.





La dépendance:

C’est l’une des pires étapes. Comme un drogué, nous ressentons le manque (elle varie dans le temps selon les personnes et l’ancienne consommation)! 9 fois sur 10, nous allons nous rabattre inconsciemment sur la nourriture. Je dis bien inconsciemment car nous cherchons à penser à autre chose que la cigarette. Donc tous les moyens sont bons! Voilà pourquoi, il est important de se débarrasser au plus vite de tous les produits sucrés ou trop salés (biscuits apéros) car ils ont un effet néfaste, comme les drogues d’ailleurs, de consommer sans rassasier (ou plutôt demandant encore plus).



Que faire pour combattre cette dépendance? Munissez-vous de fruits pour les encas éventuels, ainsi que de fruits secs comme dans la 1ere étape, et faites des repas équilibrés en quantité suffisante. Bien souvent, nous ne mangeons PAS ASSEZ pendant les repas ce qui entraine des grignotages intempestifs. Car si on ne peut pas lutter contre ces démons et réflexes inconscients, nous pouvons maitriser nos apports ingérés.



L’ennui:

Avant, quand on s’ennuyait, on s’allumait une cigarette et c’était bon. Enfin, pendant 5 minutes! Aujourd’hui, on s’ennuie alors on ouvre 15 fois le frigo (bonjour la consommation d’électricité), 15 fois les placards, puis on fini par choper n’importe quoi et on s’installe devant la télé! Oui mais c’est un mauvais réflexe pour 2 choses: Du coup, on mange alors qu’on a pas spécialement faim et de plus, il est vivement déconseillé de manger devant la télé. En effet, de récentes études ont prouvé que manger devant un écran (tv, smartphone, tablette..) faisait réagir le subconscient pour activer l’action de se nourrir et ainsi aucune notion de satiété ne se mettait en route. C’est un peu comme si votre cerveau était en veille (ou plutôt captivé par autre chose) mais que vous insistiez pour 1 seconde tâche, il la fera mal!



Oui mais quoi faire alors? Bon, le tout est de trouver de nouvelles occupations. Et pourquoi ne pas apprendre à cuisiner, coudre ou tricoter? Ces exemples d’activités peuvent très bien se faire devant la télé si besoin  (Vous pouvez aussi vous mettre au sport  )



Les anciennes habitudes:

Vous savez la clope pendant le café ou pendant un apéro chez des copains… Bref, tous ces automatismes que vous avez construit avec le temps. Assez difficile à s’en extirper ... Le gros problème ici qui rejoint un peu « l’ennui » c’est que l’on va s’occuper les mains (les doigts) avec tout ce qui est mis à disposition : biscuit apéro, le petit chocolat qui accompagne le café, les dosettes sucres…. « Hey, tu le manges ton biscuit? Nan? Je peux le prendre? »….



Voici quelques idées pour contourner ces problèmes de grignotage incontrôlé: Soit vous avez une volonté à toute épreuve, et dans ce cas, aucun souci. Soit vous changez ces anciennes habitudes pour en créer de nouvelles: remplacez le café par du thé, boire l’apéro uniquement en intérieur pour commencer, vous brossez les dents après avoir fait l’amour….



Le retour du GOUT:

C’est la dernière étape selon moi. Après avoir maitrisé toutes les étapes précédentes, on pense être sorti d’affaire! Alors, déjà BRAVO, normalement, vous en avez presque fini avec la cigarette, cela mérite bien une coupe de champagne, non? « HUUUUUUUmmmm, mais dit donc, il est super bon ce champagne, tu me ressers? Et ton canard à l’orange est exquis, remets-moi un morceau! » Et oui, quand c’est bon, on en re-veut! Et c’est normal que nous nous extasions, nous renaissons de nos cendres (de clopes). Nous redécouvrons le goût des aliments, les saveurs, les subtilités de mariage d’épices….. Nos pupilles se dilatent et nos papilles se régalent…. comme un enfant qui découvre le sucre pour la 1ere fois!



Pouvons-nous lutter? Oui, évidemment! On appelle ça la raison  Il faut bien comprendre que bien manger est très important pour le moral car la bonne humeur est source de bonne santé. Mais faudra apprendre à être raisonnable. Savoir quand on peut se resservir et quand il ne vaut mieux pas  L’alimentation est une source vitale qui nous permet d’être actif tous les jours mais il faut apprendre à gérer ses repas afin d’éviter les surplus de graisses et sucres. Afin de vous aider dans cette quête, nous avons mis au point une méthode culinaire basée sur l’équilibre alimentaire qui vous permettra de vous faire plaisir tous les jours avec des règles toutes simples à respecter: Méthode Laïtoumi.

Je pense que les anciens fumeurs se reconnaitront facilement dans ces étapes et pourront inciter quelques fumeurs à arrêter. Pour info, j’ai eu une prise de 13kg après l’arrêt  sans suivre ces consignes et astuces ci-dessus mais j’ai pu tout éliminer en étant le 1er sujet de la « méthode Laïtoumi » en 4 mois.

Attention, nous ne sommes pas médecins, ceci ne sont que des recommandations à suivre pour éviter une forte prise de poids suite à une volonté d’arrêter de fumer. Nous conseillons vivement d’arrêter de fumer car tout le monde le sait c’est bien meilleur pour la santé mais en plus pour le goût des aliments. Il est vivement conseillé de se faire aider par un tabacologue pour éviter toute rechute sachant qu’il sera remboursé par la sécurité sociale.



Le saviez-vous? Il est interdit de fumer dans les squares ou parcs pour enfant et ce depuis plus 2016. Pourquoi? Passons le coté mauvais exemple pour l’enfant et le tabagisme passif . La vraie raison est le manque de civisme! Quand on est fumeur, il est très rare de se soucier d’où jeter notre mégot. Ainsi, on le jette machinalement et nonchalamment par terre (donc ici dans le square) . Or un mégot éteint contient toutes les mauvaises substances nocives dans le filtre, il est donc tout aussi dangereux que la clope même plus car il est un concentré de produits chimiques. Ainsi, si nos chers enfants les ingèrent ou mâchouillent, ils s’intoxiquent de toutes ces substances pouvant les mener directement au centre anti-poison! (Cette info est aussi bonne pour vous car ça pourrait vous arriver chez vous: A partir de seulement 2 mégots ingérés = centre anti-poison donc ne laissez pas vos cendriers sans surveillance et videz les régulièrement )

Il y a de très jolies boites en métal décorées dans le commerce, n'hésitez pas à vous en offrir une ou à l'offrir, un mégot a plus sa place dans une poubelle que dans la rue où il peut rejoindre les égouts puis l'océan...

Cette article vous a plu? N'hésitez pas à vous inscrire pour découvrir toutes nos astuces et conseils personnalisés pour vous aider dans votre équilibre alimentaire:
Nath

super article.J'aurai tant voulu le lire avant mon arrêt de la cigarette. ans que j'ai arrêté et bam 25 kg de pris sur 2 ans.

Le 02-01-2020 à 11:17:02
Justine

Merci pour cet article, j'arrête de fumer en ce moment et vos conseils m'aident beaucoup: hors de question de prendre du poids !!!!

Le 28-12-2019 à 16:13:25

Commenter cet article

Parce que, objectivement, c'est quand même le plus génial de tous les articles que vous ayez pu lire