Coronavirus, les gestes qui sauvent.

Nous vivons une épidémie historique et sans précédent et avouons-le, nous sommes tous perdus. Les règles du gouvernement vous enjoignent à sortir le moins possible, et pour ce faire, nous vous donnons toutes nos astuces pour ralentir la propagation du virus.



Depuis le mardi 17 mars la France est officiellement en confinement. Ne sont autorisées que les sorties médicales (médecins ou pharmacie), courses de première nécessité, s'aérer en faisant le tour du pâté de maison (à éviter au maximum, ceci n'est pas une recommandation du gouvernement, mais une tolérance), assistance aux personnes vulnérables, déplacements pour des besoins familiaux impérieux (garde partagée d'enfants), promenade brève des animaux de compagnie, déplacements pour des convocations à la police/tribunal.  



RESTEZ CHEZ VOUS c'est simple. Simple à dire, mais dur à appliquer pour beaucoup d'entre nous. Nous allons vous donner nos conseils pour sortir le moins possible de chez vous, car sortir est un risque. Un risque pour vous, les personnes qui vous entourent, mais aussi les personnes qui croiseront votre chemin à l'instant T ou plus tard quand le virus sera encore présent sur les surfaces que vous aurez touchées par inadvertance.



Le sport.



Le gouvernement autorise un footing de 2km maximum autour de votre domicile. Si vous vouliez prendre cette exception comme une occasion de commencer le footing, abandonnez l'idée. Si vous êtes un joggeur, rongez votre frein. Il y a de très nombreuses façons de faire du sport à domicile : des émissions de gym (gym direct en replay sur C8 pour la plus connue), mais aussi pléthore de vidéos sur youtube. Beaucoup de coach sportifs animent des sessions sur Instagram. N'hésitez pas à partagez vos bons plans en commentaire.

Une corde à sauter, un tapis de gym, une bouteille d'eau en guise de poids et/ou un élastique vous permettront de garder la forme à la maison.

Pourquoi ne pas lancer une session inter-fenêtre avec vos voisins ? A plusieurs on se motive et c'est ludique !

Dans la mesure du possible, privilégiez à tout prix le sport à la maison, sortir est un risque, même si vous ne croisez personne, si vous habitez dans un immeuble vous toucherez potentiellement des surfaces contaminées inconsciemment ou non (poignée de porte, interphone, digicode, barrière, interrupteur, etc...). Une personne se touche le visage entre 300 et 500 fois par jour , vous prenez donc le risque de vous toucher le visage avant même de rentrer vous laver les mains ou d'appliquer du gel hydro-alcoolique.



2/L'alimentation



Le gaspillage.

Éviter de gaspiller au maximum ! Les dates de péremption ne veulent pas dire qu'au jour J, votre produit sera immangeable. Bon nombre de produits sont encore bons des jours voire des semaines après. Fiez-vous à vos sens , la vue : si le produit a une couleur bizarre, à l'odorat : si le produit sent fort ou « pique » le nez,...

D'ailleurs saviez-vous que les produits industriels ont plusieurs semaines/mois de plus de date dans les DOM-TOM qu'en France ? Exemple, le même beurre fabriqué au même moment est valable 9 mois de plus en Guadeloupe qu'en France, les yaourts 3 semaines, le fromage rapé 140 jours, aucune crainte donc à les consommer bien au delà de leur date. Les dates de péremption sont informatives, il ne faut pas confondre DLC (Date Limite de Consommation) précisant la date à risque (mais rien n’empêche une détérioration avant ou après cette date) et la DLUO (Date Limite d’utilisation Optimum) qui précise seulement de la qualité du produit. En gros, cette dernière est un espèce de « contrat » fictif prétexté par le fabricant pour éviter d’éventuelles poursuites en cas de défaillance en texture ou goût mais en aucun cas, elle ne garantit des nuisances sur la santé. Bien souvent d’ailleurs, elles permettent un rendement pour le fabricant: Ils mettent des DLUO courtes afin de faire revenir l’acheteur plus souvent…. Scandaleux mais vrai!

Les produits secs sont donc consommables pendant des années, ne jetez pas vos paquets de pâtes, riz, sucre vanillé, levure, semoule sous prétexte qu'ils sont périmés depuis quelques semaines.

Si un fruit ou un légume est abîmé, ne le jetez pas ! Coupez la partie abîmée et utilisez-le de suite. Si un œuf s'est cassé dans la boite, utilisez-le le jour même. Plutôt que ne n'utiliser que le blanc du poireau, coupez-le au maximum de la partie verte tant que c'est vert clair. Utilisez les fanes de radis en pesto ou en velouté. Les trognons de pommes sont plein de ressources pour faire des gelées...Des légumes ou fruits flétris : Trempez-les dans une eau légèrement sucrée pendant 1 heure.

Bref, vous avez compris le principe ! N’hésitez pas à vous inspirer des blogs culinaire qui luttent comme nous contre le gaspillage alimentaire comme celui de notre amie Natacha, la cuisine anti-gaspi

Prenez le réflexe de congeler les produits secs (type farine, pâtes, riz, céréales, chocolat..) 24 à 48h en rentrant des courses ce qui evitera aux mites de se développer. Il serait dommage d'avoir à jeter des denrées à cause d'une invasion de mites alimentaires.



Recyclez au maximum.

Parfois, vous avez à la maison des ingrédients utilisables en substitution : Vinaigre des cornichons, huile de la féta ou tomates séchées, bicarbonate de soude en guise de levure chimique...La saumure des boites de conserve de pois chiche ou haricots rouges peuvent très bien remplacer un blanc d'oeuf pour une mousse au chocolat par exemple.

Ne jetez pas les restes des plats, si la portion est trop petite pour en faire une part, ajoutez-y quelques légumes ou féculents et transformez les en galettes par exemple.

Notre Chef cuisinier vous livre toutes ses astuces et conseils anti-gaspi ICI.



Conservez vos aliments plus longtemps.

Pensez à les congeler (la plupart des légumes se congèle très bien, vous pouvez les congeler tels quels mais il est préférable de les blanchir 2 minutes dans de l'eau bouillante au préalable), à faire des bocaux, les déshydrater (au déshydrateur ou à four à basse température entre 40°C et 70°C, ou en plein soleil si vous vivez dans une région/pays chaud), à utiliser le principe de salaison pour les viandes et poissons (cela nécessite des règles d'hygiène précises, mais il est tout à fait possible de faire vous-même vos viandes séchées)



Établissez des menus sur la semaine pour faire vos courses en conséquence.

Avec une liste précise et complète, vous éviterez les passages à l'épicerie parce que vous auriez oublié un ingrédient. BON POUR MOI vous propose ses menus gratuitement pendant la crise épidémique, pensez-y ! C'est la certitude de manger équilibré pour toute la famille, ce qui renforcera votre système immunitaire.





Achetez malin.

Inutile d'aller à la boulangerie tous les jours, prenez votre pain pour la semaine, pensez juste à téléphoner la veille pour annoncer votre commande et permettre au boulanger d'ajuster sa production. Votre commande pourra ainsi être préparée en amont, vous n'aurez plus qu'à la récupérer sans trop attendre au sein de l'établissement, ce qui limitera les risques de contamination.



Consommer de saison et de préférence local !

Nos agriculteurs français sont en danger ! Ils sont de plus en plus nombreux à ne plus avoir de commandes des supermarchés, les gens préférant les produits de longues conservation ou les conserves/surgelés. Résultat, ils jettent pour certains d'entre eux la totalité de leur production. C'est inadmissible de laisser faire ceci alors que les supermarchés sont plein de légumes venant d'Espagne (3e pays le plus touché par la contamination au monde).

Préférez un produit issu de l'agriculture locale : en ayant moins voyagé il sera plus frais, gorgé de plus de vitamines (40 à 60% de plus. En effet, plus un produit est consommé longtemps après la cueillette, plus ses vitamines diminuent), et SURTOUT contrairement à un produit espagnol (ou autre), il aura transité par moins de surfaces et de personnes, ce qui réduit considérablement le risque de contamination.

Une fois chez vous, lavez-les à eau claire avec une cuillère à soupe de vinaigre blanc et laissez tremper pendant 1h. Essuyez-les soigneusement avant de les entreposer au réfrigérateur ou au cellier.



Ne faites pas l'impasse sur les fruits et légumes frais.

Ils sont gorgés de vitamines et nutriments essentiels à l'équilibre alimentaire. Si vous n'avez pas l'habitude d'en cuisiner, lisez notre article qui vous donne des dizaines de façons de les cuisiner !

Si vous êtes infecté, votre corps aura besoin de toutes ses ressources pour combattre le virus et une alimentation riche en féculents n'aidera pas. Varier votre alimentation au maximum c'est essentiel ! Si vous ne savez pas quoi cuisiner ou si vous n'avez pas l'habitude, nos plannings de recettes équilibrées sont là pour vous aider gratuitement !





Les courses.

Évitez les hypermarchés, favorisez les commerces plus petits comme les supermarchés ou les commerces de proximité, où moins de monde transite ce qui réduit les risques de contamination.

Le virus COVID 19 survit sur les cartons d'emballage 24h, le plastique 3 jours et le verre 5 jours. Une fois rentré des courses, jetez les emballages inutiles (emballages de yaourts,…), nettoyez les contenants en verre type moutarde ou bouteille de jus de fruits, transvasez au maximum les pâtes, riz, farine, sucre...dans vos contenants maison en verre ou plastique (bocaux Le parfait, tupperware, etc...). Placez vos stocks/réserves en dehors de la cuisine, dans votre garage/cellier/etc en attendant d'être utilisés.

Lavez soigneusement vos mains AVANT et APRES avoir déballé vos courses !

Profitez des plannings de menus Bon Pour Moi et de sa liste de courses triées par rayon. Une meilleure organisation dans le magasin vous y fera passer moins de temps, et surtout ne soyez pas pris au dépourvu en indiquant s'il y a des pénuries en magasin !



Zéro déchet.

C'est le moment idéal pour se tourner vers le zéro déchet. Troquez l'essuie-tout jetable contre les torchons ou serviettes de table, les lingettes contre les éponges ou lingettes lavables, les cotons démaquillants par des lingettes lavables (une vieille polaire découpée en carré est idéale pour vous démaquiller ou le change des bébés), utilisez le savon de Marseille et le vinaigre blanc pour nettoyez votre maison....En évitant d'utiliser des produits périssables, vous vous assurez de ne pas venir à en manquer subitement, ce qui vous obligerait à sortir en acheter.



Partagez vos astuces et conseils en commentaire et partagez cet article sur les réseaux sociaux pour informer le plus grand monde possible. Cet article sera mis à jour régulièrement.

N'hésitez pas à consulter régulièrement les pages du gouvernement et de l'OMS., et surtout...



RESTEZ CHEZ VOUS et respectez les consignes d'hygiène.


Cette article vous a plu? N'hésitez pas à vous inscrire pour découvrir toutes nos astuces et conseils personnalisés pour vous aider dans votre équilibre alimentaire:

Commenter cet article

Parce que, objectivement, c'est quand même le plus génial de tous les articles que vous ayez pu lire